faire du kongossa : une action à proscrire ou à encourager ?

Wandafull, le saviez vous? plus de la moitié des camerounais s’identifient à travers le kongossa..Dans les bars c’est de ça qu’il s’agit , les beignetariats c’est encore ça , dans les écoles et instituts universitaires alors oulouloulou n’en parlons même pas, et même les entreprise , bref aucun lieu n’en est exclu. Auparavant c’était un fléau qui touchait seulement les femmes mais de nos jours les hommes aussi ne se laissent pas faire , ceux-ci s’approprient la chose au point ou leur pourcentage veut déjà dépasser le notre. La question culminante ici est de savoir comment est ce que vous faites votre kongossa  et de l’impact que cela peut avoir sur vous même.

Le mot« kongossa» est une expression populaire  au Cameroun qui renvoie très souvent aux  rumeurs publiques , aux bouche à oreilles ou aux commérages du quartier . Faire du kongossa ici c’est parler de quelque chose qui ne nous concerne en rien . Cette pratique est je dirai monnaie courante dans notre pays et elle constitue la source d’informations par excellence .  Beaucoup de personnes  y accordent un très grand intérêt sans se rendre compte  des conséquences rapides que cela a sur leur vie . vous  en tant que être de réussite , il est important que vous sachez que cette pratique est une perte de temps , d’énergie , et une source de perte de crédibilité.. Une source de perte de temps dans la mesure ou vous ne parlez que des choses qui n’ont aucun lien avec votre activité ou votre objectif  , et que  vous y accordez environ deux heures de temps , sachant qu’une journée n’est  que 24 heures, lorsque l’on y retire les 2 heures perdus plus les 8 heures minimum de sommeil , il en reste très peu de temps  Et si vous êtes  comme moi c’est à dire une personne qui déborde régulièrement les 8 heures normal de sommeil , alors c’est clair vous aurez beaucoup de mal à réaliser vos projets à cause des pertes de temps inutiles. Un autre aspect est la perte d’énergie , puisque que nous sommes tous énergie et que chaque action que nous posons consomme de l’exergie , parler ici représente une action qui en consomme . les recherches ont démontré que la plupart des personnes qui ont réussi étaient les personnes qui bavardaient le moins comme pour dire que ceux-là savaient rendre utile leur énergie , à vous d’en faire autant.  Enfin elle peut  susciter une perte de crédibilité pour la personne qui la pratique car dans un environnement sérieux  , toutes les affirmations se justifient-et les justifications doivent avoir une source bien précise pour pouvoir être valide , comme le kongossa ne découle de rien de concret, elle vous conduit donc à susciter le manque de confiance de votre collaborateur envers vos propos

 Le célèbre philosophe Jean Paul Sartre se posait déjà la question dans une conférence « que serions nous vraiment sans les autres ?» ensuite il affirmait « j’ai besoin de la médiation d’autrui pour être ce que je suis » comme pour dire que notre vie n’a de sens que grâce aux autres.  l’homme naît dans une organisation et s’en va dans une organisation , sachant que l’organisation est constitué des hommes il est donc tout a fait logique de s’ intéresser au monde dans le quel on vit car cela contribue à notre épanouissement voir même notre évolution. S’informer sur les actes posés par les autres est quelque fois une source d’inspiration. Par le biais du kongossa vous pouvez donc enregistrer le maximum d’information pour pouvoir mener à bien un projet .D’un autre coté , il est important de mentionner  le pouvoir des mots d’ou le comment faire le kongossa .  Au Cameroun plus précisément , il se fait toujours dans le sens négatif . Ceci étant ,  d’après la loi de l’attraction , l’homme a le pouvoir d’attirer vers lui ce qu’il veut et ce grâce à la pensée et la  parole.  Chaque fois que vous dites du négatif , de manière tout à fait inconsciente , vous attirez du négatif sur vous . Un exemple banal dans notre société lorsqu’une personne arrive grâce à d’innombrables efforts à se hisser à une position stratégique dans la société d’aucun diront  » qu’est ce qu’elle(il)  sait même faire , il (elle) est arrivé(e) à ce niveau par magouille » une fois que vous avez prononcez cette phrase , tenez vous tranquille , vous n’arriver jamais a cette position , or si à la  place vous aviez dit   » waouh! qu’est ce qu’elle est brillante cette personne et qu’elle continue d’aller de l’avant » en ce moment vous attirez la gloire et la richesse vers vous .

Il est clair que cette pratique est le propre de tout le monde en d’autre terme comme on le dit au quartier « ça ne laisse personne « . Autrui nous conditionne ;  donc impossible d’arrêter cette pratique , nous pouvons juste améliorer en réduisant le nombre d’heures qu’on met à le faire c’est à dire maximum 30 minutes par jour , et  aussi réduire les expressions négatives à l’égard des autres pour réduire le négatif à l’égard de nous même. Personnellement je suis toujours en quête de potin et de ragots concernant les autres ( lol) )parce que cela  me permet de passer du temps  et de me marrer  , pourtant j’ai appris à discipliner mes expression de telles enceinte que je ne critiques pas , j’essaye toujours de trouver des justifications aux manquements des gens .

N’oubliez pas de likez l’article si vous avez aimé et de déposer toutes vos critiques et appréciations en commentaires , merci et portez vous bien.

A Très Vite !

Publicités

6 réflexions sur “faire du kongossa : une action à proscrire ou à encourager ?

  1. Belle illustration du pouvoir de la pensée positive. Peut-être qu’en faisant du Kongossa « positif », les kongosseurs kmer crouleront moins sous le poids de leurs critiques destructives. D’un autre côté je pense que le kongossa peut-être une source intéressante de renseignements. Surtout en milieu pro où il peut aider à maintenir une certaine longueur d’avance sur les réseaux informels qui s’y créent régulièrement. Finalement, moi j’ai pas honte de kongosser sur ton progrès @Mumu!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s